webleads-tracker

Le 3D Secure va-t-il devenir obligatoire au 1er août 2015 ? - Dalenys
xYou are currently visiting Dalenys website in frenchGo to english version

Alors que l’Observatoire de la Sécurité des Cartes de Paiement (OSCP) publiait il y a quelques semaines seulement des statistiques de fraude en ligne en baisse pour la première fois, certains observateurs, s’appuyant sur les « recommandations » de l’EBA (European Bank Association) ont laissé entendre que l’authentification forte pour les paiements à distance serait obligatoire à compter du 1er aout 2015 !

Il se murmure même que certaines banques traditionnelles imposeraient d’ores et déjà à leurs eCommercants une authentification 3DSECURE au risque de pénaliser fortement leur taux d’acceptation et de conversation.

 

Au fond, que dit l’European Bank Association ?

Dans ses recommandations publiées en décembre 2014, l’EBA recense des bonnes pratiques, suggère des modes opératoires, établit des recommandations et est à même d’imposer certaines règles sous réserve que les autorités locales de chaque pays membre de l’Union Européenne décide de s’y conformer.

Certains pays, et non des moindre comme le Royaume Uni – 1er marché du eCommerce en Europe – ont déjà fait savoir qu’ils n’appliqueront pas ces recommandations dans leur intégralité… et notamment celles sur le 3DSECURE !

D’autres pays ont suivi et aucune société ne serait sujet à sanction si elle décidait de ne pas appliquer ces règles dans leur intégralité.

Longue vie au 3DSECURE débrayable !

Par ailleurs une lecture consciencieuse des textes de l’EBA laisse apparaitre la possibilité de faire une analyse précise du niveau de risque de la transaction et/ou constituer des exceptions ; autrement dit de pouvoir constituer des « whitelist » de clients fidèles ou d’utiliser un moteur de règles éprouvé pour accepter des transactions sans authentification 3DSecure.

En d’autres termes, ces « recommandations » n’imposent pas le 3DS généralisé et vous pourrez toujours avec Be2bill proposer à vos clients fidèles des cinématiques de paiement optimisées, telles que des facilités de paiement ou du paiement en « un clic » ; et cela, sans menacer vos taux de conversion.

Be2bill : une solution « Merchant-centric »

Chez Be2bill, nous plaçons les intérêts des marchands au premier rang de nos priorités.
Nous ne sommes pas juge et partie, émetteurs et acquéreur ; mais simplement un acquéreur spécialisé dans la conversion et les problématiques de paiement sur tous les supports.

Notre expertise, engrangée année après année, et centrée autour de l’analyse des données transactionnelles, nous a permis d’améliorer considérablement les taux d’acceptation des cartes françaises enrôlées en 3DSECURE avec un taux moyen proche de 90% !
Mieux encore, près de 60% des échecs de transaction liés aux 3DSECURE sont récupérés par nos équipes grâce à nos outils de reciblage et au travail analytique que nos data scientists mènent au quotidien.

Pour mesurer avec précision les impacts des echecs de transactions et ainsi pouvoir débrayer intelligemment le 3DS, identifier les clients fidèles ou les porteurs à risques, connaitre quelles sont les banques émettrices qui ont des politiques de chargeback abusives ou identifier celles qui connaissent de graves problèmes d’authentification du protocole 3DS,  n’hésitez pas à consulter votre Payment Manager.

L’équipe Be2bill
hello@be2bill.com

  • Partager cet article

  • LinkedInTwitterFacebook

Vous souhaitez en savoir plus ?